Cinq options à envisager si vous avez un prêt hypothécaire au moment de votre retraite

Les propriétaires de maison ont des décisions à prendre lorsqu’ils partent à la retraite.


Le départ à la retraite est un moment de réjouissance. Mais c’est aussi un moment où il faut se pencher sur ses finances, surtout sur le rôle que joue votre maison dans votre portrait financier global. Et le fait d’avoir ou non un solde de prêt hypothécaire à la retraite compte pour beaucoup.


En raison notamment de la surchauffe du marché immobilier et du prix élevé des maisons, certains Canadiens partiront à la retraite passablement endettés. Selon une étude réalisée par Equifax en 2015, les personnes de plus de 65 ans s’endettent à un rythme beaucoup plus rapide que le reste de la population et ont ajouté près de 5 % à leur dette au cours de la première moitié de cette année-là.


La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des moyens de gérer efficacement cette dette avant et après le départ à la retraite. Vous pouvez commencer par effectuer une planification financière efficace et utiliser certains des outils qui existent pour gérer la dette liée au logement.


1. Prioriser le remboursement de la dette


Les Canadiens d’âge moyen se concentrent souvent sur leurs placements ou cherchent à aider leurs enfants à payer leurs études ou leur auto tout en remboursant petit à petit leur prêt hypothécaire. Ainsi, certains partiront à la retraite avec un portefeuille de placements important, mais auront peu d’actifs liquides (comme de l’argent comptant). Il n’y a pas de raison de paniquer, mais il faudra peut-être apporter certains changements.


Si vous n’avez pas fini de rembourser votre prêt hypothécaire et que vous approchez de la retraite, le moment est peut-être venu de parler à un conseiller en sécurité financière, qui pourra vous aider à gérer efficacement votre argent en donnant la priorité au remboursement de la dette.


2. Ouvrir un compte tout-en-un


Nombreux sont les Canadiens dont le prêt hypothécaire, l’épargne et les placements sont répartis entre divers comptes et institutions financières. Cela se comprend, surtout lorsque les économies et les placements sont répartis entre des régimes individuels et collectifs.


Lorsque vous confiez vos finances à plusieurs institutions, il peut être difficile d’avoir un portrait réaliste de votre santé financière. Pour clarifier votre situation et prioriser le remboursement de la dette, vous pourriez envisager d’ouvrir un compte tout-en-un.


Vous ne connaissez pas ce concept? Le compte tout-en-un – comme celui offert par Solutions BancairesMC – est un compte financier complet qui peut servir à gérer votre prêt hypothécaire, votre épargne, vos chèques, votre marge de crédit et votre fonds d’urgence. En regroupant ces comptes, vous pouvez vous faire une meilleure idée de votre situation financière globale, notamment de vos dettes. De plus, en consolidant vos finances, vous pourriez être en mesure de réduire vos frais bancaires et vos frais d’intérêt, ce qui pourrait vous aider à payer vos dettes plus rapidement.



3. Opter pour une résidence plus petite


Bien que cela dépende de l’endroit où ils vivent, les Canadiens ont la chance de pouvoir acquérir de grandes maisons sur de beaux grands terrains. Ces vastes propriétés sont souvent nécessaires lorsque la maisonnée comprend les parents, des enfants et quelques animaux de compagnie. Mais à l’approche de la retraite, une fois que les enfants ont quitté le nid familial pour les études ou le travail ou pour emménager dans leur propre maison, le besoin d’espace peut diminuer.


Les Canadiens à l’aube de la retraite pourraient ainsi choisir de vendre leur maison pour emménager dans une résidence plus modeste et moins chère. Une telle décision pourrait changer complètement leur situation – les faire passer de l’insécurité financière à la possibilité de jouir du genre de retraite dont ils ont toujours rêvé.


4. Louer un appartement après la retraite


Si vous prévoyez emménager dans une résidence plus petite, louer un appartement pourrait aussi être une option intéressante.


Plutôt que de contracter un autre prêt hypothécaire après avoir vendu votre maison, louer un appartement pourrait vous permettre de consacrer une partie de l’argent provenant de la vente au remboursement de vos dettes et autres dépenses. Vous pourriez également investir cet argent ou l’utiliser pour voyager.


De plus, le fait de louer un appartement pourrait vous éviter d’avoir à payer des frais inattendus, puisque la plupart des frais d’entretien sont habituellement assumés par le propriétaire.



5. Demander un prêt hypothécaire inversé


Si vous avez plus de 55 ans et êtes propriétaire d’une maison, vous pourriez être admissible à un prêt hypothécaire inversé. Contrairement à un prêt hypothécaire ordinaire, un prêt hypothécaire inversé vous permet de recevoir de l’argent en utilisant la valeur nette de votre maison – sans devoir la vendre. En fait, il est possible que vous puissiez emprunter plus de la moitié de la valeur actuelle de votre maison, et ce, en franchise d’impôt[i].


Plusieurs facteurs sont pris en compte par le prêteur lorsque vous demandez un prêt hypothécaire inversé, notamment la valeur nette de votre maison, l’endroit où elle est située, votre âge (et l’âge de votre conjoint, le cas échéant), la valeur actuelle de votre maison et les taux d’intérêt en vigueur. Si vous êtes admissible, vous pouvez recevoir l’argent en une somme forfaitaire, par versements périodiques ou selon une combinaison des deux.


Peu importe la façon dont l’argent est reçu, un prêt hypothécaire inversé peut être un bon moyen de libérer des liquidités pour des dépenses urgentes. Cela dit, il est important de noter que les taux d’intérêt pour un prêt hypothécaire inversé peuvent être plus élevés que pour un prêt hypothécaire traditionnel et que vous pourriez devoir engager des frais d’évaluation de la maison et des frais juridiques pour finaliser l’entente[ii]. Il pourrait également y avoir des restrictions quant au montant du prêt et au moment où il est versé, ce qui donnerait lieu à des intérêts sur des fonds dont vous pourriez ne pas avoir besoin immédiatement.


Communiquez avec un conseiller en sécurité financière


Un conseiller en sécurité financièreOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre de la Financière Liberté 55 peut vous aider à comprendre les défis qui se posent à la retraite lorsque l’on traîne un prêt hypothécaire. Il peut également vous aider à élaborer une stratégie financière répondant à vos besoins particuliers afin que vous puissiez profiter de votre retraite, et ainsi moins vous en faire au sujet de vos finances.



[i] Si vous êtes marié, vous et votre conjoint devez tous deux avoir au moins 55 ans pour être admissibles.

[ii] Pour en savoir plus sur le prêt hypothécaire inversé, consultez la page Web du gouvernement fédéral sur le sujet. « Hypothèque inversée », Agence de la consommation en matière financière du Canada.


MCSolutions Bancaires est une marque de commerce de la Corporation Financière Power. Financière Liberté 55 et le symbole social sont des marques de commerce de la London Life, Compagnie d’Assurance-Vie. La Banque Nationale du Canada est un usager autorisé de ces marques.
La Banque Nationale du Canada est souscripteur des produits et services Solutions Bancaires.

Le Tout-En-Un n’est pas offert au Yukon, au Nunavut et dans les Territoires du Nord-Ouest.


Communiquez avec un conseiller

Faire appel à un conseiller en sécurité financière peut vous fournir les outils et l’expertise dont vous avez besoin pour planifier votre avenir.

En savoir plus